Les Lauréats du Prix RICE 2012

Diaspora : les lauréats du prix Rice 2012 dévoilés à Paris

La soirée de remise du prix Rice pour la diaspora du Congo-Brazzaville s’est tenue le 7 décembre au prestigieux hôtel George-V à Paris en présence de Claudine Munari, ministre du Commerce et des Approvisionnements

Trois nouveaux talents issus de la diaspora congolaise ont été distingués au cours de cette soirée, ponctuée par un dîner-débat sur l´amélioration du climat des affaires au Congo, devant un parterre de personnalités issues d´horizons divers.

Les Congolais de l’extérieur incités à investir au pays

Edwige Laure Mombouli, présidente du Rassemblement international des Congolais de l’extérieur (RICE), a rappelé que le prix doit servir à « fédérer les talents au service du Congo dans l’unité, la fraternité et la simplicité », ainsi qu’à « montrer que les Congolais ont du talent ». Après avoir fait observer une minute de silence pour les victimes de la catastrophe aérienne de Makazou, l’ambassadeur du Congo à Paris, Henri Lopes, a lancé à l’adresse de la diaspora « peu importe que vous rentriez tout de suite ou pas, quel que soit le passeport que vous possédez, chacune des performances que vous réussissez rejaillit sur le Congo ».

Claudine Munari, ministre du Commerce est revenue sur les efforts accomplis par le gouvernement pour améliorer le climat des affaires au Congo et a encouragé la diaspora à y jouer leur part : « Nous avons de sérieux atouts pour être pays émergent en 2025, la diaspora est invitée à apporter sa contribution à ce moment historique du pays ». Didier Mavouenzela, président de la chambre de commerce de Pointe-Noire, a confirmé cet appel fait à la diaspora en déclarant : « Il faut investir maintenant, nous avons besoin de la diaspora ! Le Congo sera dans deux à trois ans un pays minier et il y aura besoin de prestataires de service dans ce secteur. »

Les amis du Congo présents à la soirée avait également leur message à faire passer aux Congolais de l’extérieur. « Rien n’est plus contagieux au monde que l’exemple », a déclaré Jean-Luc Ricci, chargé de mission pour l’Afrique de la célèbre école de commerce HEC, qui lance en 2013 en partenariat avec le Rice, un HEC executive club au Congo, afin de mettre en avant l´entreprenariat. Patrick Sevaistre, conseiller du président du Conseil des investisseurs français en Afrique (CIAN), s’est engagé à travailler avec le Rice pour encourager les entreprises françaises qui souhaitent opérer au Congo à nouer des liens avec la diaspora.

Les trois lauréats du prix RICE annoncés

Pour la seconde édition, le jury du prix était composé de personnalités extérieures au Rice, parmi lesquels les lauréats de l’édition précédente, des opérateurs économiques et des personnalités, tels que le musicien Passi et la journaliste Elisabeth Tchoungui.

Le prix Rice décerne une distinction à une association, un entrepreneur et une personne pour son parcours individuel. L’association Credo France présidée par Jean-Gérard Mabonzo, la société Opsoft dirigée par Ruddy Opimbat et la chercheur Francine Ntoumi ont été récompensés pour leurs actions au service du Congo à l’occasion de cette seconde édition du prix Rice pour la diaspora du Congo Brazzaville.

Rose-Marie Bouboutou (Tous les articles des Dépêches de Brazzaville)

Photo 1 : Francine Ntoumi, Henri Lopes, Jean-Gérard Mabonzo, Edwige Laure Mombouli, Ruddy Opimbat (les lauréats 2012 en compagnie de l’ambassadeur Henri Lopes et de la présidente du Rice).
Photo 2 : Claudine Munari remet le prix de l’entrepreneur à Ruddy Opimbat.
© Jean-Bedel Bango

Comments are closed.